Loeil de la Photographie

Art Projects, Gaby Herbstein, La Diablada, Prensa

“Selon la vision du monde andine, Nature, Man et Pachamama (Mère Terre) vivent en relation perpétuelle comme un être. L’homme comme une âme, a la force de la vie, de même que les plantes, les animaux, les montagnes et toutes les formes d’existence. Puisque l’homme fait partie de la nature lui-même, il ne prétend pas la dominer. Il existe et coexiste comme un moment. « La Diablada » est beaucoup plus qu’une danse de carnaval”

Encontrá la nota completa en:  goo.gl/kQbwj8